Journées de communication sur la sécurité routière

L’insécurité routière est une préoccupation majeure au Cameroun comme l’a signalé le Ministre des Transports. En 2017 on a déploré  plus de 1100 décès immédiats officiellement enregistrés suite à des accidents de la route, dont 116 au cours du mois d’Août selon le Conseil National de la Route. Ces résultats sont d’autant plus  alarmants que les 3088 accidents officiellement enregistrés ont eu lieu  sur un réseau de 6800 km de routes goudronnées pour un parc automobile estimé en 2013 à  1, 2 million de véhicules.

Face à ce fléau, le 22 novembre, M. NGALE BIBEHE Jean Ernest Ministre des Transports a  inauguré la 2ème édition des “Journées de communication sur la sécurité routière” organisées par la fondation SAFE WAY RIGHT WAY Cameroun.

CAS a participé pour la seconde fois à cet événement de plusieurs manières :

  • Assurer (bénévolement) la couverture sanitaire de la manifestation en mettant en place une ambulance et un dispositif d’intervention
  • Animer un stand sur le thème « la bonne condition physique du conducteur : élément central de la sécurité routière » pour attirer l’attention des conducteurs sur les facteurs principaux de la santé qui peuvent influer sur le comportement au volant. A cet effet dans le stand de CAS, un Médecin et 2 infirmiers ont proposé aux volontaires durant ces deux jours de prendre leur tension artérielle, mesurer l’acuité visuelle, et avoir un entretien sur les principaux éléments de la santé à surveiller pour une conduite automobile en sécurité.
  • des brochures en Français et en Anglais ont été distribuées pour attirer l’attention  sur 3 ennemis principaux au volant : l’alcool, la fatigue et la prise de certains médicaments.
  • Dans une interview vidéo de communication de la fondation, le Dr Landry BADJECK Médecin Régulateur et Mme FOTSING Thelma Responsable QHSE ont exposé en Français et en Anglais le thème choisi par CAS.

A en croire par les échos des réseaux sociaux, cette participation a été largement appréciée.

%s